Sur l’enseignement des langues anciennes dans l’Union Européenne

Sur l’enseignement des langues anciennes dans l’Union Européenne

Proposition de résolution du Parlement européen de Jean-François Jalkh, Dominique Bilde et Steeve Briois :

Le Parlement européen,

– vu le préambule du traité sur l’Union européenne (paragraphes 1, 6 et 13),

– vu l’article 6, points c) et e), du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne (compétence partagée),

– vu l’article 165, paragraphes 1 et 2, du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne,

– vu l’article 167 du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne,

– vu l’article 133 de son règlement,

A. considérant l’apport essentiel de la culture antique à la culture européenne, à travers le droit, la démocratie et la philosophie;

B. considérant la prégnance des langues grecque et latine dans les langues actuelles de l’Union européenne;

C. considérant que la culture partagée est le ciment d’une meilleure coopération entre États membres;

D. considérant l’importance de renforcer les référents culturels face à la marchandisation de la culture;

——————–

1. demande l’adoption d’une politique de promotion de l’enseignement des langues grecque et latine dans l’enseignement secondaire des pays de l’Union européenne;

2. demande la valorisation des cursus ayant reçus ces enseignements dans la fonction publique européenne;

3. charge le Président de transmettre la présente résolution, accompagnée du nom des signataires, à la Commission, au Conseil et aux États membres.