Meilleur contrôle sanitaire des populations migrantes

L’Europe est depuis plusieurs années en proie à des arrivées massives de migrants sur son territoire. Au bouleversement socioéconomique engendré par un tel flux migratoire s’ajoute la mise en danger de la santé des citoyens européens. En effet, des cas de gale, de tuberculose et de VIH sont régulièrement détectés par les services sanitaires sur les populations de migrants, voire, du fait de leur proximité, sur le personnel œuvrant à leur prise en charge dès leur arrivée. Les États européens s’efforcent avec difficulté de répondre aux besoins sanitaires des nombreux migrants dont la charge est une véritable crise, annonciatrice des grands défis du XXIe siècle. Leur répartition géographique dans nos États provoque l’engorgement de nos services de santé déjà saturés et fait courir un risque de dissémination de maladies contagieuses parmi la population autochtone.
Dans ces conditions, la Commission réfléchit-elle à revoir sa politique migratoire qui met en danger le personnel sanitaire ainsi que les populations ?