Les ampoules LED nocives pour la santé

Une étude de l’Inserm parue le 10 janvier 2017 fait état de la menace que représente l’utilisation d’ampoules LED pour la santé.

À l’opposé des multiples incitations des pouvoirs publics et de l’UE pour les développer, des chercheurs français, de concert avec la «Société française ophtalmologique», avertissent de la nocivité d’une exposition à la lumière bleue. Les seuls tests dont nous disposons, par ailleurs sans appel, sont effectués sur des animaux, sans données fiables sur l’homme avant des années. Parmi d’autres sources de lumière, seuls les LED causent des dégâts sur la rétine.

En 2005 déjà, l’Agence nationale de sécurité sanitaire et de l’environnement réclamait des études approfondies pendant que l’UE se targuait de réduire considérablement la consommation d’énergie liée à l’éclairage grâce au LED.

Son bilan environnemental réel est loin d’être établi, en outre aucune recherche n’a encore été menée sur l’impact environnemental de la fabrication de ces LED, qui requiert l’exploitation de métaux précieux. Par précaution, les spécialistes appellent à multiplier les études et à réfléchir à une nouvelle génération d’ampoules contenant moins de lumière bleue.

La Commission confirme-t-elle donner la priorité aux économies d’énergie par rapport à la santé des citoyens ?